Agenda
des salons
et des festivals
Annuaire
des professionnels
Formations
et rencontres
professionnelles
Publications
des auteurs
et des éditeurs
Service juridique
et comptable
Offres d’emplois
et annonces
AccueilLes acteurs du livreBibliothèquesActualités

Actualité – Auteurs / Éditeurs / Bibliothèques / Libraires / Manifestations littéraires / Publics éloignés

[Pages de Bretagne] Portrait de libraire - L'Aire de Broca, Delphine Le Borgne à la manoeuvre à Pont-l’Abbé


photo [Pages de Bretagne] Portrait de libraire - L'Aire de Broca, Delphine Le Borgne à la manoeuvre à Pont-l’Abbé

En plein confinement, début mars 2021, Delphine Le Borgne reprend les rênes de la librairie Guillemot, suite au départ en retraite des propriétaires. L’établissement devient « L’Aire de Broca », en référence à la zone du cerveau qui produit le langage. « Il bénéficie d’une notoriété telle qu’il continuera à faire venir du monde », juge cette amatrice de littérature contemporaine et d’essais habituée aux challenges.

Quelques jours avant le rachat officiel, les librairies et les disquaires sont déclarés « commerces essentiels » à la vie de la nation. Delphine Le Borgne pousse un ouf de soulagement car la librairie Guillemot, c’est plus qu’une institution. Depuis un quart de siècle, elle attise l’appétit des lecteurs bien au-delà du pays bigouden. Sur 300 m2, ce n’est que du plaisir, dans tous les genres littéraires. « Les librairies indépendantes sont des lieux de convivialité. Ce qui nous manque, c’est l’espace pour organiser de l’animation culturelle », regrette cette femme de 46 ans d’origine brestoise qui fourmille d’imagination et d’envie.

Outre les rencontres avec des auteurs, elle est sollicitée pour des cafés philo. Pour attirer les jeunes adultes qui viennent surtout en été et à Noël, elle réfléchit à des ateliers sur les arts créatifs, le bien-être et les nouvelles croyances. « Je veux vraiment aller sur ces terrains avec mon équipe », dit-elle. L’Aire de Broca emploie sept personnes, dont une en alternance.

Des délais à rallonge pour les fêtes
Malgré la concurrence d’Amazon, la librairie affiche un taux de 10 % de commande client. « Ce qui veut dire, analyse Delphine Le Borgne, que les clients trouvent les livres qu’ils recherchent. » Son inquiétude concerne plutôt le transport. « Des éditeurs qui nous livraient sous quatre à six jours sont passés à dix ou quinze jours. Amazon a des délais plus courts car il a sa propre logistique. » Pour contrer le géant américain, elle doit fidéliser, par exemple, la clientèle nouvellement installée en télétravail. La libraire et son équipe savent qu’ils peuvent compter sur le militantisme bigouden et sur les facilités de parking en centre-ville pour faire tourner le magasin. « Le click-and-collect a bien marché pendant le confinement. C’est la preuve que les clients étaient au rendez-vous. » Elle a pour projet d’ouvrir un site internet début 2022 pour passer du système D à de la vente en ligne plus dans les formes. Le stock sera consultable et il sera possible de commander à distance, mais toujours en retirant les livres au magasin. « Je ne veux pas que la librairie rate le coche
de la modernité. Concernant les réseaux sociaux, nous avons une page Facebook, et je vais sans doute créer un compte Instagram. » Pour les vidéos des coups de coeur littéraires, Delphine Le Borgne ne se fixe pas d’objectif, faute de service communication pour faire le job comme dans des librairies plus importantes.

Une petite musique dans la tête
Elle travaille pour le groupe brestois Dialogues pendant cinq ans, dont les deux dernières (2018-2020) comme directrice. Elle prépare l’ouverture des Curiosités de Dialogues aux Ateliers des Capucins. Plus tôt, entre 2007 et 2014, elle investit avec sa soeur dans la librairie Autret à Saint-Pol de Léon (qu’elle rebaptise Livres In Room, avec un salon de thé attenant). Avant de rejoindre Dialogues, elle se positionne pour reprendre la librairie Richer à Angers, mais la vente ne se concrétise pas. L’univers des livres, Delphine Le Borgne le découvre vraiment à l’Université de Bretagne Occidentale. « Après ma maîtrise de lettres, dit-elle, je réalise que je ne suis pas destinée à l’enseignement. » Un emploi chez Maxi Livres à Brest déclenche son envie d’être libraire. Elle fait ses gammes à l’Institut National de Formation de la Librairie à Paris, en alternance pendant deux ans à la Procure à Vannes avant de se voir proposer un poste au magasin de Quimper. Une petite musique joue dans sa tête, pour lui faire comprendre qu’elle a les reins suffisamment solides pour gérer une équipe et un stock de livres. « Je n’ai pas d’égo, je ne suis que de passage. Livres In Room à Saint-Pol de Léon continue sa route. L’Aire de Broca sera là après moi. L’important, c’est que les librairies vivent. »

Librairie L’Aire de Broca
42, place de la République 29120 Pont-l’Abbé
librairie@airedebroca.fr
https://www.facebook.com/librairieguillemot

Voir la fiche sur notre annuaire en ligne

Un reportage radiophonique complémentaire à cet article a été réalisé par notre partenaire RCF Finistère.

Texte et photo de Christophe Pluchon, article paru dans le n°51 de la revue Pages de Bretagne, décembre 2021.

À noter :
La librairie L’Aire de Broca participe en 2022 au programme Jeunes en librairie. Delphine Le Borgne fera découvrir son métier à des élèves de 1re du lycée professionnel de Pont l’Abbé.